Nos actualités

Bien choisir sa porte d’entrée c’est important !

Outre la première image qu’elle renvoie une fois la visite venue, c’est aussi le meilleur moyen d’assurer la sécurité de votre maison. Plusieurs critères seront donc à prendre en compte pour le choix de votre porte d’entrée entre esthétisme, isolation et sécurité il devient de plus en plus facile d’associer ces termes pour faire de votre porte un modèle totalement unique. Les matières tendances pour vos portes Portes d’entrée en aluminium Matériau haut de gamme, il existe une multitude de déclinaisons possibles pour les portes en aluminium, que ce soit pour les couleurs, les formes, ou les accessoires et ornements avec une personnalisation globale. Très résistantes, ces portes d’entrée ne requièrent aucun entretien particulier si ce n’est un seul nettoyage par an. A la fois modernes et sécurisantes, elles assurent par ailleurs une excellente isolation contre le froid et les nuisances sonores. Portes d’entrée en PVC Le PVC a l’avantage de combiner solidité, inaltérabilité et isolation thermique qui lui confèrent une robustesse sans faille. Vitrées ou non, les portes en PVC offrent un design haut de gamme avec de nombreuses déclinaisons sur les formes, couleurs, ornements, et accessoires, afin de satisfaire les plus exigeants. De nature très esthétique, ces portes n’oublient cependant pas la sécurité de l’habitat avec la pose de verrous multipoints répondant aux normes A2P ou encore le double vitrage avec la possibilité d’y ajouter un film retardateur d’effraction pour encore plus de sécurité. Comment calculer une isolation de porte ? La performance thermique d’une porte d’entrée ne se mesure pas par rapport à son épaisseur mais en fonction de son coefficient Ud. Ce coefficient va caractériser l'isolation thermique d’une porte. « U » pour coefficient de transmission thermique. « D » pour « porte », (door) pour laquelle le coefficient est calculé. Ainsi, plus l’Ud d’une porte est fort, plus la consommation d’énergie va être élevée avec une déperdition importante de chaleur. A l’inverse, plus ce coefficient est bas, plus la porte va être isolante. Pour la combinaison entre isolation et robustesse, ne vous posez plus de questions ! Pensez Solobloc. Quelle porte d’entrée pour une sécurité optimale ? Si certains accessoires tels que le juda, la barre, la chaîne de sécurité, ou la cornière anti-effraction, peuvent vous garantir un sentiment de sécurité, les portes faites sur ce même principe peuvent vous l’apporter davantage. Composée de double tôle renforcée par des profilés en acier verticaux et isolées par une laine de roche, la porte blindée renforce la sécurité de l’habitation avec un effet dissuasif sur les personnes malintentionnées. Outre...

Bon d’achat de 200€

Bravo vous venez de remporter un bon d'achat d'une valeur de 200€ !  Pour en profiter c'est simple : Il suffit d'imprimer ce bon et de vous présenter dans une des agences SAM Vérandas (Istres, Marignane, Aix-en-Provence, Arles et Salon de Provence). Ce bon est valable uniquement lors d'un achat.   J'imprime mon bon  

Le diagnostic de performance énergétique : la SAM s’engage

Le diagnostic de performance énergétique Permis de construire déposés après le au mois de Juillet 2007 ? Un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) devient obligatoire. Ce DPE a pour fonction de déterminer le bilan énergétique d'un bâtiment qu'il s'agisse de logement ou de collectivités. Il se concrétise par un document dont le contenu et les modalités d'établissement sont réglementés et s'établit impérativement en cas de vente ou de construction. La Société d'Activité Métallière, la SAM est consciente des enjeux environnementaux. Soucieuse de s'inscrire dans une politique tendant à réduire la consommation énergétique du bâtiment et à limiter également les  émissions de gaz à effet de serre, elle va intégrer dès le mois de Janvier 2012 ce diagnostic à l'intégralité de ses travaux. Qu'est ce que le DPE? Il s'agit d'établir une étiquette « énergie »qui va permettre de dresser le bilan de la consommation énergétique :  les dépenses en énergie sont calculées en fonction de divers facteurs, par exemple le chauffage, la climatisation, l'eau chaude, la présence ou non de panneaux solaires... Bien sûr rentre aussi en compte le comportement des habitants et le type de bâtiment : la surface joue évidemment un rôle ainsi que l'orientation. Un logement plein Sud sera moins gourmand que celui qui jouit d'une exposition Nord. Les matériaux utilisés pour l'isolation seront aussi un facteur à prendre en compte. En clair, ce DPE permet une représentation visuelle qui se divise en 7 catégories :  A pour les habitations les plus économes, celles qui sont titulaires du label BBC (bâtiment basse consommation) et G qui sont les plus énergivores (supérieures à 450 Kwh/m² par an et supérieures à 80 kg de CO2: m2/ émis par an). L'étiquette Énergie et l'étiquette Climat en effet sont les deux résultats de cette évaluation. Quand on sait qu'il est désormais obligatoire de faire figurer cette consommation dans toute annonce de location ou de vente immobilière, on se rend compte de l'importance de cette mesure. L'affichage est également imposé dans les halls d'entrée de quelques bâtiments publics. Comment ce DPE s'établit-il? Le DPE, valable 10 ans, va être établi par un professionnel  titulaire d'une certification COFRAC (Comité Français d'Accréditation). Il inclut des informations et des recommandations permettant à tout acquéreur ou constructeur de faire de substantielles économie d'énergie en mettant l'accent sur la meilleure façon de contrebalancer la hausse du coût de l'énergie, en adoptant un comportement plus écologique, en ayant recours par exemple aux énergies renouvelables et donc respectueuses de...