Isolation des combles : pensez au bouquet travaux !

L’isolation des combles représente le chantier incontournable pour réaliser des économies d’énergie notoire. Pour une maison chauffée au gaz, l’isolation des combles perdues permet une baisse de 27% de votre consommation énergétique, une économie de 474 € par an sur votre facture de gaz, et une rentabilisation du coût des travaux en seulement 4 ans.

Comprendre le bouquet travaux

En réalisant au minimum deux améliorations éligibles sur la même année, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt à un taux plus avantageux.
Voici un tableau comparatif des taux de crédit d’impôt :

Nom du matériel Crédit d’impôt 2013 Crédit d’impôt 2013 : Bouquets de travaux
Chaudière Gaz à Condensation 10% 18%
Chaudière Fioul à Condensation 10% 18%
Panneau Solaire Photovoltaïque 11% Aucun
Chauffe-eau Solaire / Système solaire combiné 32% 40%
Pompe à Chaleur Air-Eau 15% 23%
Pompe à Chaleur Air-Air Aucun Aucun
Pompe à Chaleur Géothermique 26% 34%
Chaudière à granulés de bois (achat) 15% 23%
Chaudière à granulés de bois(remplacement) 26% 34%
Poêle à granulés de bois / Poêle à bûches (achat) 15% 23%
Poêle à granulés de bois / Poêle à bûches (remplacement) 26% 34%
Isolation des fenêtres Aucun 18%
Isolation du sol 15% Aucun
Isolation des combles ou des murs 15% 23%
Chauffe-eau Thermodynamique 26% 34%
Éolienne domestique 32% 40%

 

Faites attention, il est plus rentable de réaliser plusieurs travaux qu’un seul. Par exemple, le remplacement de vos seules fenêtres ne vous fera pas bénéficier du crédit d’impôt. Vous pouvez contacter l’un de nos conseillers clientèles pour plus d’informations.

Attention aux catégories pour le bouquet travaux !

Pour que le bouquet travaux soit valable et ainsi bénéficier d’un taux de crédit d’impôt avantageux, vous devez réaliser au minimum deux modifications qui n’appartiennent pas à la même catégorie. Le gouvernement a divisé les travaux en 6 groupes distinctifs :

Groupe 1 / Matériaux d’isolation thermique des parois vitrées : il comprend les fenêtres, portes-fenêtres (PVC, bois ou métalliques), vitrage de remplacement, doubles fenêtres.

Groupe 2 / Matériaux d’isolation thermique des parois opaques en vue de l’isolation des murs : il comprend les murs en façade ou en pignon.

Groupe 3 / Matériaux d’isolation thermique des parois opaques en vue de l’isolation des toitures : il comprend les toitures-terrasses, les planchers de combles perdus, les rampants de toiture et plafonds de combles.

Groupe 4 / Chaudières ou équipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses : il comprend les poêles, les foyers fermés, les inserts de cheminées intérieurs, les cuisinières utilisées en mode chauffage, les chaudières au bois ou autres biomasses.

Groupe 5 / Equipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable : il comprend les chauffe-eaux solaires, les systèmes solaires combinés, les chauffe-eaux thermodynamiques.

Groupe 6 / Système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire performant : il comprend les chaudières à condensation, les pompes à chaleur dont le but est la production de chaleur, les équipements de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire usant de l’énergie hydraulique, les système de fourniture d’électricité à énergie éolienne, hydraulique ou de biomasse, les chaudières à micro-cogénération gaz.

Source : quelle énergie.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.