Menuiserie Sam Vérandas
ME FAIRE RAPPELER
Devis Sam Vérandas Catalogue Sam Vérandas Pris rendez-vous Sam Vérandas

Garde-corps et rampes d’escalier : les normes de sécurité

Les normes de sécurité relatives au garde-corps et rampes d’escalier

Comme tout élément de sécurité, les garde-corps sont soumis à des règles très strictes en matière de dimensions et de résistance, qu’ils soient destinés à sécuriser vos locaux professionnels ou votre habitation privée.

Une hauteur minimale pour vos garde-corps et rampes d’escaliers.

Tout point de chute potentiel doit obligatoirement être protégé par un garde-corps. La loi NF P01-012 du juillet 1988 impose une hauteur minimale de 1,20 mètre de protection, depuis le ras du sol fini. Lorsque vous commandez un garde-corps, il est donc très important de penser à toutes les surélévations que les finitions pourraient provoquer. La pose d’un parquet peut très bien rendre votre installation hors norme si elle n’a pas été correctement anticipée.

Reste que dans certaines configurations, cette hauteur minimale peut être abaissée :

  • Si la hauteur de chute éventuelle est inférieure à 6 mètres et dans le cadre d’une habitation privée, la hauteur minimale du garde-corps peut être ramenée à 1 mètre.
  • Une épaisseur importante de la protection peut également permettre de réduire cette hauteur minimale jusqu’à 80 cm de hauteur, pour une épaisseur de 0,50 mètre.
  • Il est parfois nécessaire de rajouter une lisse sur un muret déjà existant, mais trop bas pour rendre l’installation conforme.

garde corps surmesure

Un remplissage suffisant et sécuritaire

Afin d’éviter aux enfants de passer à travers les éléments d’un garde-corps ou d’une rampe d’escalier, leur conception se doit de respecter quelques règles de sécurité, toujours définies par le texte de la loi NF P01-012 :

  • Pour un garde-corps ou une rampe ouvragée, le test consiste à tenter de passer au travers de celui-ci un parallélépipède de 11x11x25 cm. Si l’on parvient à glisser ce gabarit de l’autre coté de la protection, c’est que celle- ci ne respecte pas les normes en vigueur.

Des tests de résistance effectués sur chaque produit

Si l’installation d’un garde-corps est régie par des règles strictes, la solidité des matériaux est elle aussi soumise à des essais de résistance inflexibles, commandés par la loi NF P 01-013.

Doivent être effectués, avant la commercialisation d’un élément de sécurité fixe, trois tests de résistance statique qui visent à appliquer au garde-corps des contraintes de poids très importantes. Un test de résistance dynamique où l’on vérifie sa résistance aux chocs violents, enfin un essai au poinçonnement, afin de vérifier que le garde-corps ne se déforme pas lorsqu’il reçoit un coup violent très localisé.

La SAM assure votre sécurité

Le respect de toutes ces conditions de pose, de conception et de résistance des garde-corps et des rampes d’escalier garantissent aux utilisateurs une sécurité maximale. Bien évidemment, toutes ces normes ne remplaceront jamais une grande vigilance, notamment pour ce qui est des enfants. La SAM propose évidemment des garde-corps et des rampes d’escalier certifiés qui respectent chacune de ces injonctions légales…

Pour plus de précisions, vous trouverez tous les textes concernant les normes de sécurité des garde-corps et des rampes d’escalier sur le site du journal officiel.